Claudine MEYER

Claudine MEYER

MDA: M4429620013

Prendre le fil, l’enrouler, lui donner vie…

 

Plasticienne mais aussi infirmière mon travail s’articule autour du corps, du temps, de la mémoire. Métal tissé - calligraphie des corps - gestes captés dans leur course - courbes suspendues - jeux de lumière et d’ombres - structure des formes - enchevêtrements des lignes…Mes sculptures nous renvoient à la présence de notre écorce corporelle. La matière s’estompe peu à peu laissant percevoir l’essentiel. Installations fragiles qui nous plongent au cœur de ce fragile équilibre qu’est la vie.

En connection avec le monde féminin, je sculpte en retrouvant les gestes anciens du tissage. Lentement dans un temps méditatif je donne naissance à des formes légères ; les matériaux utilisés sont modestes et fragiles, essentiellement le fil de fer mais aussi le végétal, le tissu et le papier maché.

 

« Claudine tisse une sculpture faite de transparences, une surface comme une peau mais où le regard ne peut pas être stoppé, au contraire c’est l’évasion, le rêve qui nous échappent et nous libèrent. Lentement, dans un temps méditatif, Claudine donne naissance à un peuple de formes humaines qui nous attirent vers l’au-delà des apparences.

 

Le matériau du sculpteur est le fil de fer ou le fil de laine rouge comme les fils d’Ariane ou de Pénélope : femmes indignées, intelligentes à la révolte non-violente, à la résistance à l’autorité brutale du Minotaure ou des hommes. Claudine Meyer a la force de ces héroïnes des mythes fondateurs.

 

Elle possède le don poétique de créer des sculptures qui donnent une sensation de fragilité et de force. Les dernières installations témoignent avec délicatesse et puissance de l’affirmation de l’existence de femmes non résignées, à la fois modernes et romantiques.

 

Claudine Meyer aime les installations éphémères, investir un lieu, un jardin, une histoire. Elle est à l’écoute du silence mais aussi de la vie, de la mémoire des gens et de la nature.»

 

Françoise Vanel

Historienne de l’art, commissaire d’exposition

 

Ma proposition lors de la résidence d'été à La forge

En ce qui concerne la contrepartie due pour l’accueil à la Forge, je me propose d’animer des ateliers « Initiation à la sculpture en fil de fer ».

 

Ces ateliers peuvent avoir lieu le matin de 10h à 12h, le tarif peut être de 10 euros par personne. Je fournis le matériel nécessaire pour la sculpture, j’aurai peut être besoin de quelques chaises pour les participants. Je n’ai pas besoin d’électricité. Je pense qu’il faudrait limiter le nombre de personnes à 8.

 

Les personnes peuvent s’inscrire   par téléphone sur mon portable 06 61 27 30 37.

 

Les horaires d’ouverture de la Forge seront de 9h à 13h et de 16h à 20h avec possibilité d’une nocturne le samedi 2 août.

 

Pour en savoir plus:

http://meyer-site.net/